/ / / Voyager autrement

Voyager autrement

| Un commentaire
Voyager autrement, un concept acquis durant notre road trip en Australie
Voyager autrement, notre révélation en Australie

Voyager autrement, ça a l’air sympa dit comme ça ! Mais ça veut dire quoi au juste ? Chacun aura sa propre définition, et voici la notre :

 

Sans règle établie

Faire le choix de ne pas suivre à la lettre les guides touristiques. Prenez les conseils que l’on vous donne mais faites vous votre propre idée du pays.
Quoi de plus inhumain que de suivre le programme d’un tour operator tout fait, qui aura décidé à votre place ce que vous ferez en voyage ! Cela peut toutefois satisfaire vos besoins mais vous risquez d’enchaîner les « sefies perche » devant des monuments sans comprendre l’essence de leur existence. Question de point de vue.

Pour notre part, notre expérience est primordiale ! Du vécu avec nos 5 sens qui restera gravé en nous à jamais.

Voici notre méthode :

Nous lisons les guides tels que « Petit Fûté » ou « Lonely Planet » pour nous faire une première idée des choses intéressantes à faire et à voir. Avec une ligne de conduite principale : Profiter de ce qui est GRATUIT.

Une fois sur place, nous nous laissons porter par les imprévus et les rencontres qui nous ont toujours envoyé hors des sentiers battus, à la découverte de trésors cachés.

Nous cherchons du sens à notre découverte, voilà pourquoi nous n’allons pas voir les sites ultra touristiques, sauf s’ils sont considérés comme un incontournable du pays, mais nous en sommes sortis déçus…

Nous ne dénigrons pas les gros sites touristiques car ils ont tous des choses à nous apporter sur la culture et l’identité d’un pays, mais nous les trouvons souvent trop animés pour être authentiques.

 

Bain de foule aux 12 apôtres, Australie. L'envers du décor.
Bain de foule aux 12 apôtres, Australie. L’envers du décor.

Là où personne ne va, allez-y et découvrez par vous-même sans suivre les règles du touriste. Cela fera de vous un vrai voyageur.

 

Savoir se fondre dans le décor

Quoi de mieux pour se sentir impliqué dans la vie du pays, que d’y participer à sa manière.

Beaucoup de plateformes de travail bénévole existent à travers le monde (HelpX, WWOOF …) ou tout simplement par petites annonces.

Le principe est le suivant :

Vous vous inscrivez sur un site qui vous met en relation avec des personnes proposant de vous offrir le gîte et le couvert en échange de quelques heures de travail par jour. Ce genre de tourisme expérientiel est une solution que nous vous conseillons vivement.

 

En woofing dans une ferme d'arbre en Australie
En woofing dans une ferme d’arbre en Australie

Avec ce genre d’expérience, vous aurez vécu au rythme du pays, appris la langue bien plus vite, rendu service et économisé sur votre budget hébergement ! Que demander de plus !?

 

Donner le meilleur de soi

J’ouvre d’ailleurs une petite parenthèse sur le fait d’évoluer dans un décor étranger. Il ne faut pas en profiter pour faire des choses que vous ne feriez pas en France (polluer, voler, manquer de respect d’une manière générale) car vous vous sentez pousser les ailes de la liberté. Non, cela ne parait pas évident pour tout le monde pour que j’en parle, croyez moi.

A savoir qu’à l’étranger, notre réputation a vite fait de nous coller à la peau. En Australie, les français sont des voleurs, malhonnêtes à qui il ne faut pas faire confiance. Ils ont même baptisé le vol de « French Shopping » !

Forts de cette belle étiquette, nous avions à coeur d’inverser la tendance chaque jour à travers notre comportement et nos actions en Australie. Vous aussi, vous prenez ça comme un défi ?

 

Dans un soucis écologique

Voyager autrement, c’est aussi voyager de manière responsable ou devrai-je dire eco-responsable.

Lucie et moi sommes très attachés à l’écologie et à l’avenir de notre planète. Là encore, tout est question de bon sens et de gestes simples.
Peu importe où vous vous trouvez, même si la plage est déjà couverte de détritus en tout genre, ne laissez aucune trace de votre passage.

Parce qu’un jour on en a eu marre de dire « ah les gens sont dégueulasses ! » en passant à côté d’une bouteille vide sans la ramasser, nous avons décider de transformer cette colère en actes.

Aujourd’hui, à chaque sortie que nous faisons, rando, canoë ou autre, nous avons dans notre sac à dos, un sac pour tous les déchets que nous trouvons. Et nous invitons tout le monde à en faire autant.

 

Qui aurai envie de jeter un papier ici ?
Qui aurai envie de jeter un papier ici ?

Pourquoi aussi, ne pas participer à des actions écologiques sur le terrain ? Nous avons eu la chance de planter 17 000 arbres dans le bush australien, je peux vous dire que nous étions fiers d’agir pour notre planète.

La plein conscience de nos actes nous permet d’agir mieux. C’est aussi applicable au tourisme, n’est-ce pas ?

 

S’enrichir personnellement

Nous mettons un point d’honneur à faire que nos voyages soient bien plus qu’un grand bol d’air. Lorsqu’on quitte un pays que l’on vient de visité, notre regard sur le monde doit avoir changé, c’est indéniable ! Si ce n’est pas le cas, c’est que vous êtes passé à côté de quelque chose.

Je me plais à croire qu’une part de nous se cache dans chaque recoin du monde. Et je suis trop curieux pour ne pas aller la découvrir.

Le voyage est une source d’enrichissement personnel énorme ! Ne passez pas à côté.

Comme le disait si bien Marcel Proust :

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » 

Vous vous sentez changés en rentrant chez vous, et remettez en question le sens de votre quotidien ?

Alors bravo ! Vous avez réussi à voyager avec votre coeur et pas seulement à travers votre appareil photo puisque vous avez été touchés.

 

Pour aller plus loin

Envie d’en apprendre plus sur le voyage responsable ?

Je vous invite à lire cet article,  « Comment être un voyageur responsable » du site Voyagespourlaplanète.com. Il est très complet et donne des conseils de voyage basés sur les valeurs d’échanges et de respect.

Pour illustrer également le terme de « tourisme expérientiel » qui, on l’espère, est l’avenir du tourisme, vous pouvez aussi lire un très bon récit d’expérience d’Amandine et François : 3 jours chez une famille au coeur des Andes.

Enfin, Kaizen a consacré un article à la vision du voyage de Guillaume Mouton (de l’émission Nuls et culottés) qui parle aussi de voyager autrement : à lire ici.

 

Et vous ? Comment voyagez-vous autrement ?

 

Voyager autrement

Je partage
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Shares

Un Commentaire

  1. Amandine
    | Répondre

    Merci Tom pour la belle mention, cela nous fait très plaisir. D’autant plus que c’est un de mes articles préférés du blog et une de nos plus belles expériences au Pérou (un pays qu’on adore et où nous sommes déjà allés trois fois… et ce n’est pas fini !).

    Belle continuation à vous deux et au plaisir 🙂

Répondre