Nous avons découvert Belle-île-en-mer à bord d’un van de location et avons adoré l’expérience !
Belle-île-en-mer, à seulement 15 km des côtes bretonnes, est un petit paradis d’environ 85 km² où les amoureux de nature et d’espaces vierges seront comblés.

Pourquoi partir à la découverte de Belle-île en van, en 5 points.

1/ Pour partir à l’aventure

Nous avons loué notre van chez Belle-île Camper vans , leurs vans sont vraiiiiment supers !  L’entreprise est la seule (actuellement) à proposer  ce service original sur Belle-île.

Hulk est un vieux van Volkswagen vert pomme, restauré et équipé pour apporter tout le confort nécessaire à ses occupants. Il dispose d’une banquette-lit, une table, un petit réfrigérateur, une plaque gaz, un évier, des rangements et tout ce qu’il faut pour ne manquer de rien.

Partir à la découverte de Belle-Île-en-Mer

Dans nos sacs, de quoi tenir 3 jours sans mettre les pieds dans un supermarché et couper avec la civilisation.

Avant de partir, nous sommes briefés sur les endroits autorisés pour bivouaquer et prendre des douches. Il y a des règles à respecter pour ne pas nuire à la vie paisible de l’île et donner l’opportunité à ce concept de perdurer. Une notion de respect des autres et de la nature que nous intégrons durant nos voyages.

En route pour l’aventure !

2/ Parce que c’est pratique

Après un léger temps d’adaptation, on remettra en marche une créativité oubliée lorsque l’on dispose de tout le confort.

Parfait pour profiter des choses simples, il y a tout sous la main : garde-robe, cuisine, chambre, et voiture. Le van est hyper bien équipé, pratique, nous n’avons manqué de rien !

Une vue unique et différentes tous les matins quand on découvre belle-ile en van

Une vue unique et différente tous les matins

Et pour les sanitaires me direz-vous ?

Le van dispose d’un petit WC portable. Nous avons choisi de faire autrement en utilisant les toilettes publiques de l’île, des supermarchés ou encore au restaurant. Pour ce qui est des douches, si le temps le permet, c’est douche solaire en maillot de bain ! Sinon, il y a toujours possibilité d’utiliser celles des campings contre quelques euros.

C’est parfait pour changer ses habitudes !

3/ Pour se sentir libre

Haaaa… Justement la liberté… Aucune contraintes d’horaires (d’un hôtel ou d’un restaurant) nous vivons à notre rythme !  Ramasser quelques moules sur la plage de Kérel avant de préparer son dîner dans le van et de passer une nuit au son des vagues… La liberté quoi !

belle

Les falaises de Locmaria

Paisiblement, on profite de la beauté d’une nature sauvage à son propre tempo. Nous nous sommes rendus à la pointe Nord Ouest de l’île pour une randonnée de 12 kilomètres allant de l’Apothicairerie à la Pointe des Poulains. Le corps et l’esprit ont apprécié ce grand bol d’air et en redemande même.

Nous n’avons pas eu besoin d’excursions organisées, de visites guidées ou d’activités programmées. Nous sommes simplement partis à la découverte de Belle Île, une carte à la main et l’appareil photo dans l’autre.

4/ Pour le « lifestyle »

Marqués par notre voyage de 30 000 km en Australie à bord de notre van, nous avons gardé ça en nous. Ceux qui ont voyagé de cette manière comprennent qu’on devient vit accro à ce style de vie, sans cadre, sans programme et focalisé sur l’instant présent.

Vivre heureux et libres et en plus dans un van vintage, ça ne vous rappelle pas les hippies des années 60 ?

C’est ce que nous avons ressenti à nouveau dans ce van à la découverte de Belle-Île. Le style de vie nomade moderne, qui nous a permis à nouveau de couper avec nos quotidiens toujours trop éloignés de la nature.

5/ Parce qu’on y gagne financièrement

Pour les partir à l’aventure avec un petit budget, cette solution est plus économique. Louer un van sur Belle île pour un week-end coûte environ 300€. Cela n’est pas si élevé si on compare à un séjour « standard » avec location d’une chambre d’hôtel + celle d’un véhicule.

Les dépense d’un séjour sans van :

Un hôtel milieu de gamme est aux environ de 200€ les deux nuits, puis 110€ pour se déplacer en Clio (prix moyen d’une location en basse saison). Sinon on peut toujours venir avec son propre véhicule (200€ la traversée), dans tous les cas il faudra ajouter l’essence des trajets quotidien hôtel <-> lieu de visite.

Dans le van, nous avions amené de quoi cuisiner pour 3 jours. Ce qu’il est plus compliqué de faire  dans votre chambre d’hôtel et conduit inévitablement au restaurant (ce qui ajoute au coût du séjour).

Enfin, le goût de l’aventure. Pouvoir stopper son van dans une crique agréable, et changer de vue pour le petit déjeuner ça fait la différence.

belle2

Au final, pour 300€ avec le van nous avons :

  • passé 3 dîners face à la mer,
  • 2 nuits bercées au son des vagues,
  • et fait 30 kilomètres de marche dans un environnement incroyable.

Rien de tel tel pour renouer avec son âme d’aventurier.

Les infos pratiques

L’unique moyen de se rendre sur Belle-Île-en-Mer, c’est de prendre le bateau. Nous avons choisi Quiberon comme port de départ, qui offre une traversée de 45 min.

  • Il faut compter env. 30€/ personne pour l’aller-retour avec la Compagnie Océane.
  • Vous pouvez évidemment emmener votre véhicule avec vous sur le bateau mais il faudra prévoir un budget plus conséquent (en moyenne 200€ aller-retour, du véhicule uniquement).
  • Stationnement : nous avons laissé notre voiture au parking du Sémaphore  à Quiberon, puis nous avons prit la navette gratuite jusqu’au port. Nous avons payé 31€ de parking.
  • Le budget du  week-end de 3 jours est d’environ 450€ pour cette expérience unique (et aussi parce que c’était pour fêter les 29 ans de Lucie).

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’Office du tourisme de l’île.

 

Prêts pour l’aventure en van sur Belle-Île en mer ?

 

FRANCE | 5 bonnes raisons de découvrir Belle-île en van
5 (100%) 2 votes