Au moment de partir en Angleterre, un choix s’offre à vous : emmener sa propre voiture ou en louer une sur place ? Dans les 2 cas, vous devrez vous faire à la conduite en Angleterre.

Nous avons fait le choix économique d’embarquer notre carrosse avec nous. Ce qui implique quelques adaptations :

Rouler à gauche

Ce n’est plus un secret pour personne, les anglais roulent à gauche. Oui mais leurs voitures sont adaptées à cette particularité (le volant est placé à droite).

Alors comment ça se passe quand on va chez eux avec notre voiture volant à gauche ?

Pas de panique ! Ce n’est vraiment pas aussi difficile que ce que l’on peut imaginer. Certes, les premiers kilomètres seront un peu stressants, « Est-ce que je suis du bon côté ? » mais vous serez très vite apaisés.

En effet, la plupart du temps, vous serez au milieu d’un flux de circulation dans lequel il suffira de se laisser porter, donc aucune chance de se tromper de voie. Même les ronds-points, dans ces circonstances, se passeront sans aucun problème. C’est un pli à prendre.

Sur les petites routes étroites de campagne bordées de haies, on peut avoir des difficultés à voir ce qui arrive dans les virages. Une seule solution, on sert au maximum à gauche et ça passe tout seul.

La bonne vitesse

Ne dépassez pas les limitations de vitesse ! Il y a des radars partout, et la police anglaise n’a pas pour habitude de badiner avec les excès de vitesse. Seulement voilà, votre compteur indique des km/h et les panneaux sont en mp/h (miles per hour).

Voici un PETIT MÉMO pour ne pas vous tromper.

En sachant qu’1 mile est égal à 1,61 km, voici la conduite à tenir :

 En ville (indiqué à de 30 mph), vous ne devrais pas dépasser les 48km/h

Sur les routes hors agglomération 60 mph = 96 km/h en général

La vitesse maximum autorisée sur 2×2 voies comme sur autoroute est de 70 mph  soit 112 km/h, pour les voitures sans remorque, ou de 60 mph si vous tirez une caravane ou une remorque.

On fait le plein

Aucune difficulté de ce côté là, le prix de l’essence est souvent assez similaire au prix en France. Mais attention, le diesel est plus cher qu’en France ! Alors un petit conseil, si vous roulez en diesel, faites le plein avant de traverser la Manche.

Réglage des phares

Nos voitures françaises sont prévues pour rouler à droite et donc pour éclairer le bas côté droit. Le soucis est donc qu’une fois de l’autre côté de la Manche, vous risquez d’éclairer toutes les voitures que vous croisez.

Pour éviter cela, vous pouvez acheter des kits de « caches » adhésifs à coller mais vous pouvez également mettre simplement du scotch noir sur la partie asymétrique de vos phares.

Pour ma part, j’ai baissé mes feux au maximum, ce qui est un minimum pour éviter d’éblouir nos amis anglais. Faites-le pour eux 😉

Bon à savoir

Les autoroutes sont gratuites, à l’exception de la M6 sur 15 miles autour de Birmingham et de certains ponts ou tunnels (mais c’est précisé).

Taux maximum d’alcool autorisé : 0,8 g/l. Mais ce n’est pas une raison pour en profiter 🙂

Votre permis de conduire français ainsi que votre carte verte suffisent pour circuler en Angleterre.

Conclusion

Pour finir, si vous n’arrivez pas sur place en terrain conquis et que vous prenez votre temps tout en respectant le code de la route, tout se passera au top et votre séjour sera réussi.

Vous vous rendrez vite compte que malgré un trafic surchargé, les automobilistes anglais restent courtois et respectent la priorité des piétons. Ça change et c’est franchement agréable !

Enjoy your road trip, et si vous souhaitez connaître notre itinéraire c’est par ici !

 

Et vous, avez-vous quelques conseils sur la conduite outre-Manche ?

 

 

ANGLETERRE | Conduire avec une voiture française
5 (100%) 3 votes