/ / / Nos 10 astuces pour voyager léger

Nos 10 astuces pour voyager léger

| Pas de commentaire
voyager léger, nos quelques conseils
Nos conseils pour les voyageurs en sac à dos

Comme nous avons déjà pu le dire dans le blog, il y a autant de contenu de sac qu’il y a de voyageur. Chacun a ses priorités, ses envies, ses contraintes et sa manière de voyager. Ceci n’est donc que notre façon de voyager léger et nous partageons avec vous ces quelques conseils.

 

1. Chaussures de rando ou pas ?

Voilà un élément très encombrant et lourd que pourtant, nous emmenons toujours avec nous.
Pour commencer, n’emmenez des chaussures de rando avec vous, seulement si de grandes randonnées sont prévues ! Ce n’est pas parce que vous allez marcher plus que d’ordinaire durant votre voyage, que de grosses chaussures de marche sont indispensables. Une paire de baskets peut très bien faire l’affaire et divisera votre encombrement par 2.

chaussures de randonnée en voyage en australie
La randonnée autour d’Uluru aurait été plus difficile sans les chaussures adaptées

Si, comme nous, les randonnées font partie de votre aventure, dans ce cas elles sont indispensables. Petite astuce, ne les mettez pas dans votre sac, chaussez-les. Même si elles sont lourdes et pas très « fashion », mieux vaut les avoir aux pieds que sur le dos.

 

2. Sélectionnez les chaussures adaptées

Peut-être que certains d’entres vous (ou même certaines) ne pourront pas se séparer de leurs 10 paires de chaussures. Mais le sac à dos ne sera pas des plus petits et légers… 🙂 D’autres n’emporteront qu’une seule paire.

Pour nous ce sera 2 paires de chaussures. Un nombre bien adapté, selon moi, à notre voyage en sac à dos.

Comme vu plus haut dans l’article, il y a la paire de chaussure de rando, idéale pour le tout terrain et assez technique pour le froid et les longues marches. Puis il y a une seconde paire plus légère et passe-partout, pour nous, des baskets type running sont parfaites. Idéales de tous temps et tout type de terrains, elles seront les alliées de nos visites en ville et petites marches en été.

notre choix de chaussures pour voyager léger
Tongs, baskets et chaussures de rando, tout y est !

Pour finir, il y a l’indispensable : les tongs ! Je ne les compte pas dans les paires de chaussures car leur encombrement est minime, mais nous ne pouvons pas voyager sans. Parfaites pour flâner quand il fait très chaud, elles sont surtout utiles au moment de prendre des douches dans des lieux publics. Ce qui est pour nous une habitude.

 

3. Optez pour des duvets poids plume

Le sommeil est un paramètre important du voyage. Vous devez bien dormir. Sans ça, vous ne serez pas en mesure d’apprécier les merveilles que vous allez découvrir et n’en retiendrez rien de très exceptionnel.

Les duvets se doivent donc d’être adaptés à votre destination. Les températures de confort étant toujours indiquées sur les duvets, vous n’aurez pas de mal à trouver l’équipement idéal. Seulement, quand vous avez prévu de passer par plusieurs pays et plusieurs climats, un gros duvet n’est pas forcément la meilleure solution car il prend énormément de place et vous risquez de crever de chaud s’il ne fait pas froid.

Notre solution est donc de s’équiper de duvets « ultra light » et compacts (température de confort 10°C), et de les agrémenter d’un sous-duvet en soie s’il fait froid ou encore de s’habiller avec des vêtements fins et techniques chauds, généralement utilisés pour les sports d’hiver.

On ne compte pas faire l’ascension de l’Himalaya avec ce matériel mais nous pourrons dormir dans de bonnes conditions par 0°C. Et surtout, nos sacs n’en seront pas plus remplis.

Nos sacs de couchage pour voyager léger comme en Australie
Nos sacs de couchage sont presque aussi petits que Polly !

 

4. Choisissez des vêtements polyvalents

À part pour certaines destinations « grand froid », il n’est pas souvent utile d’emmener un gros manteau ou une doudoune. Une bonne veste déperlante, voilà notre alternative ! Elle est notre manteau de tous les jours et nous ajustons le nombre de couches de vêtements techniques en fonction du froid ou de notre frilosité.

La veste déperlante sert aussi bien par temps froid et sec que chaud et pluvieux, ce qui n’est pas le cas d’une doudoune par exemple.

En fait, le principe est le même que pour les duvets. Ne vous encombrez que si c’est réellement nécessaire. Sinon, optez pour des vêtements techniques près du corps qui auront tendance à sécher rapidement.

 

5. Laver pour réduire la quantité de vêtements

En fonction de la durée de votre voyage, le nombre de vêtements à emmener peut vite vous paraître énorme ! Et ça le sera si vous ne faites pas de concessions. On ne peut pas tout emmener et certains vêtements sont même, pour nous, interdis de sac à dos ! C’est le cas du « jeans » par exemple. Notre retour d’expérience en Australie nous a montré qu’il n’était pas du tout adapté à notre type de voyage. Lourd, encombrant, pas technique et très long à sécher… Nous n’en emmenons plus avec nous.

Une fois que votre tri est fait, il ne vous reste plus qu’à vous équiper d’un Scrubba wash-bag et donc de diviser votre pile de fringues par 2 ! C’est en tout cas ce que nous avons fait. Avec ce Wash-Bag, plus besoin d’attendre de trouver une laverie pour décrasser nos vêtements entassés depuis 10 jours dans le sac à dos. Nous pouvons laver directement ce que nous avons porté dans la journée et donc repartir avec, dès le lendemain.

En plus d’être ultra léger, il pourra vous servir de sac à linge sale.  Encombrement : Zéro !

 

6. Dites adieu au papier

Nous savons que beaucoup d’entre vous aiment lire. Un conseil, offrez-vous une Liseuse Kindle. Ce n’est pas pour pousser à la consommation mais elle pèse bien moins qu’un livre, et elle en contient plein plein plein… 🙂

En plus du côté « pratique » de cet appareil, l’aspect « économique » est aussi intéressant. Pendant nos aventures, nous avons d’autres dépenses plus prioritaires que les livres et sommes assez à cheval sur notre budget. Le prix d’un livre numérique étant souvent divisé par deux par rapport au livre papier, cela est donc un investissement très vite rentabilisé sicomme Lucie, vous aimez lire sans vous restreindre.

7. Optimisez votre trousse à pharmacie

On a tous tendance à se surcharger à ce niveau là. Mais lorsqu’on rentre de voyage, on se rend compte qu’elle n’a pas été d’une grande utilité.

Attention, il ne faut pas non plus négliger ce point, car c’est votre santé dont on parle. Mais il faut adapter cette trousse à pharmacie à votre type d’aventure. Par exemple, nous n’emmenons pas de couverture de survie et de rouleaux de bandage quand nous partons en road-trip en Angleterre.

Dans tous les cas, nous ne nous encombrons jamais de médicament contre le rhume, les mots de gorge et autres petits bobos de la vie courante car nous avons nos huiles essentielles.

Pour plus de détails, Lucie vous a fait l’inventaire de notre trousse à pharmacie de voyageur.

 

8. Allégez (si possible) votre matériel photo

Pour ce point là, Nous ne sommes pas forcément l’exemple le plus « léger » en terme de matériel photo. Mais nous avons quand même dû faire des choix.

Notre nouveau matériel photo taillé pour l'aventure
On a enfin trouvé avec quoi partir !

Si vous prenez des clichés occasionnellement, un appareil reflex n’est pas forcément le plus adapté. À contrario, si vous passez vos journées les yeux vissés dans le viseur, un appareil compact risque fort de vous frustrer. Tout dépend l’utilisation que vous aurez de votre matériel, on en revient toujours au même.

Pour choisir notre matériel, nous nous sommes demandé ce que nous comptions faire comme photos et quelles en seront leur utilité. Notre réponse fut simple : « Partager au mieux les images de nos voyages avec vous ! » C’est pour cette raison que nous avons choisi ce matériel.

Vous trouverez forcément la réponse la plus adaptée à votre voyage.

 

9. Compressez, compressez !

Une fois notre pile de vêtements prête à entrer dans le sac, nous les trions par catégorie. Pantalons et pulls ensembles, short et T-shirt ensemble, sous-vêtements ensemble, etc… Puis nous répartissons ces tas dans des sacs étanches que nous compressons ensuite afin d’en réduire considérablement l’encombrement.

Ces housses de compression ont donc l’avantage de compartimenter nos sacs à dos et compresser nos affaires mais ce n’est pas tout. Elles protègent aussi nos vêtements contre toute infiltration de pluie (ou autre fuite de liquide dans le sac) et contre la poussière très embêtante en zone désertique.

Certes, votre sac n’en sera pas plus léger, mais plus compact.

 

10. Oubliez le superflu

Nous l’avons appris avec le temps : Si quand nous mettons quelque chose dans notre sac, on se dit : « ça, c’est juste au cas où » c’est que ça n’a rien à faire dans notre aventure. Car, si on applique cette philosophie du « juste au cas où », on se retrouve vite avec 60 kilos de bagages.

Pour voyager léger, il faut donc savoir se recentrer sur ce qui vous sera indispensable. 

Laissez le superflu chez vous et concentrez-vous sur l’essentiel.

Ce qu'il ne fzut pas emmener pour voyager léger
Voici quelques truc qu’on emmène pas 🙂

Pour info : Vous n’avez pas besoin de vos carnets de santé. Gardez une numérisation de la page des vaccinations si besoin mais sinon il ne vous servira à rien. Même en cas de lourde hospitalisation comme nous l’avons vécu en Australie.

 

À vous de compléter cet article avec vos astuces personnelles pour voyager léger !

Nos 10 astuces pour voyager léger

Je partage
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Shares

Répondre