/ / / Prague : l’envoûtement de ce 1er stop en Europe

Prague : l’envoûtement de ce 1er stop en Europe

| Pas de commentaire
Visite de Prague, 1er stop de notre Tour du Monde @neweyes
Prague, ville coup de coeur d’Europe.

Le dos en compote après 14h d’un bus pas très confortable (et surtout parce qu’on est plus tout jeunes), les bâtiments aux couleurs pastel nous accueillent.

Bonjour Prague ! Je pense que le courant va bien passer entre nous 🙂 ! Malgré le froid, tu nous donne envie de nous perdre dans tes rues, d’entrer dans ton atmosphère colorée et partager ton univers.

Prague, délicieuse capitale de la République Tchèque, annonce de belles découvertes. À commencer par ses habitants avec Martina, chez qui nous logeons et qui nous a préparé un accueil chaleureux dans un anglais impeccable (et avec 2 bière au frais).

Grâce à elle, nous avons toutes les cartes en main (au sens propre) pour notre séjour touristique de 3 jours.

 

Visiter Prague à pied

Nous avons opté pour le moyen le plus économique en utilisant nos gambettes car la ville se visite aisément ainsi. Le 1er soir nous avons regretté le manque de préparation physique avant le départ, qui nous aurait peut-être éviter les courbatures…

Direction la Vieille Ville que nous parcourrons en long en large et en travers pour être certains d’avoir tout vu. Nous sommes émerveillés par l’abondance et la richesse de l’architecture. Tellement de détails à observer !

Bâtiment à Prague
Place Petrské

En ce début de Mai, les (autres) touristes sont peu présents, nous laissant largement profiter des lieux.

Nous suivons le circuit des principaux points d’intérêts : la Place Staroměstské et son horloge astronomique où dansent les 12 apôtres toutes les heures, le célèbre Pont Charles qui permet de traverser la Vlata, le château de Prague, l’île de Kampa aux allures de Pontaven, quelques églises grandioses et le quartier juif.

Prague New Eyes
L’entrée de Malá Strana, le quartier baroque de Prague

Le tout sous le soleil, parsemé de pauses gourmandes aux mets typiques et boissons locales (Goulash, Slivovitz à 45°, bières fraîches…). Un petit air de vacances ou de week-end romantique.

Pont Charles | New Eyes
Sur le célèbre Pont Charles.

La ville nous envoûte, on relâche la pression, on dépense (trop), on profite avec insouciance. Nous ne sommes pas encore dans « l’esprit du voyage » qui nous attend. Nous n’avons toujours pas réalisé que nous sommes partis pour de bon.

On oublie que les prochains mois seront bien différents de ce séjour…!

 

Les particularités que nous avons relevé :

Chaque pays a ses petites habitudes. Nous en avons relevé quelques unes, comme le fait que les couverts au restaurant soient payants et le service non inclus à la note. Il faut donc penser à le rajouter, environ 10% du montant global.

Généralement les restaurants sont moins chers qu’en France, les toilettes systématiquement payantes, et les feux piétons ultra-respectés (au point d’attendre le vert même s’il n’y a aucune voiture).

Les Tchèques sont accueillants, parlent anglais, ce qui nous a facilité la tâche même si nous avions appris les basiques :

 Bonjour / Ahoy

 Merci / Děkuji (Diékouyé)

 Oui / Ano

 Non / Ne

 S’il vous plait / Prosím

En bref, nous avons adoré notre séjour, la ville, son atmosphère et ce premier stop. Il est temps de reprendre la bus, direction la Pologne, à Varsovie où nous serons dans 10h.

 

 

Lire l’épisode suivant

Prague : l’envoûtement de ce 1er stop en Europe
5 (100%) 1 vote

Je partage
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Répondre