Comme promis, voici la shopping list de ce qui nous a été très utile durant nos longues heures de train à bord du Transsibérien. Je vous ai fait une liste par catégorie, sachant qu’elle résulte de notre expérience personnelle. N’oublions pas non plus que nous avions choisi de voyager en 3ème classe, la plus basique en termes de confort et de services. Et que nous étions partis pour un Tour du Monde, sans avoir fait d’achat spécifique pour traverser la Russie avec le Transsibérien (à part la nourriture avant de monter à bord).

Pour le confort de voyage :

Pour dormir, nous avions dans nos sacs à dos :

  • des « sac à viande » de la marque Silkrafox, pour ne pas être directement au contact des draps et couvertures,
  • un oreiller d’appoint même si des oreillers sont fournis,
  • un masque pour l’obscurité, car il fait jour la nuit et vice versa avec les décalages horaires,
  • des bouchons d’oreille indispensables pour avoir un peu de silence,
  • nos lampes frontales, si besoin est de descendre de la couchette en pleine nuit (lampes de compet’ que nous avons choisi pour le Tour du Monde afin d’observer les animaux nocturnes).

 

Pour moi, le masque de sommeil et les bouchons d’oreille étaient indispensables pour pouvoir dormir à bord.

Pour s’occuper à bord :

  • mon inséparable liseuse Kindle (avec mes 5 livres de développement personnel),
  • un jeu de Uno, universel nous avons pu y jouer avec des Russes,
  • le guide du Transsibérien pour préparer nos visites lors des escales,
  • pour pouvoir « communiquer », nous avons utilisé les « Gépalémo », très drôle !

 

Nous avons également passé du temps à écrire, écouter de la musique sur nos téléphones (avec nos écouteurs !), regarder des films sur nos ordinateurs etc… On a aussi eu beaucoup de temps pour réfléchir à ce que nous faisions ici !

Par contre, il sera difficile de trouver une prise de courant (pas besoin d’adaptateur) pour recharger vos appareils attention ! Il y en a 2 par wagon et elles sont constamment utilisées.

Afin de prendre les repas :

  • des couverts réutilisables de voyage (achetés chez Décath pour nous),
  • une tasse en alu chacun pour les boissons et les nouilles chinoises, avec anses pliables (achetées chez Décathlon),
  • une gourde souple de 2L de la marque Liquitainer,
  • une gourde filtrante qu’on nous avait offert (merci !!),
  • des sachets transparents à zip refermables pour conserver les restes/la nourriture dans nos sacs.

Côté hygiène :

Pas de douche dans le train, seulement un petit lavabo de toilettes dans les WC. Une petite serviette de toilette vous est fournie dans le train pour vous débarbouiller. On fait donc avec le minimum pour se rafraîchir comme on peut, nous avions :

  • un gant de toilette perso,
  • du savon liquide bio universel (moins cher chez Décath et polyvalent pour le Wash Bag),
  • des lingettes bébé biodégradables x40 (en grande surface),
  • une trousse de toilette complète : brosses à dents, dentifrice, huiles essentielles etc…,
  • mon inséparable Vegebom parce que j’ai attrapé froid avec la clim du train !

 

Voilà pour la shopping list et les p’tits trucs à penser pour passer un très bon voyage à bord du Transsibérien ! Sans oublier la nourriture à acheter avant si vous voulez faire des économies et manger ce que vous aimez : gâteaux, café soluble, nouilles chinoises, fruits & légumes, grignotis sucrés ou salés…

Vous pouvez à tout moment dans le voyage vous procurer ce qu’il vous manque.

À bord, vous pourrez acheter de l’eau en bouteille, ou autres boissons, et de la nourriture mais c’est plus cher et il ne faut pas louper le chariot qui passe très rarement dans le wagon ! En 3ème classe, nous n’avons pas pu accéder au wagon restaurant, ou alors nous n’avons pas compris comment.

Sinon, il y a des petites boutiques sur les quais, lorsque le train fait un arrêt assez long pour vous permettre de descendre.

En espérant que cela puisse vous aider lors de votre voyage, je vous souhaite une merveilleuse expérience à bord du Transsibérien !

Et pour savoir comment prendre vos billets de train, c’est par ici !

CONSEILS | Ma shopping list pour le Transsibérien