14 365 kilomètres, c’est à vol d’oiseau la distance qui nous sépare de Perth (Western Australia). Autant de choses à préparer, à prévoir et à régler avant le départ. Vue d’en bas, la montagne paraît difficile à escalader … Pourtant avec un peu d’organisation, vous devriez vous en sortir comme des chefs !

Voici notre TO DO List à nous, celle que nous avions suivi avant de partir pour un an à l’autre bout du monde.

1. Le Permis Vacance Travail (PVT)

Déjà, il faut s’assurer d’être éligible et d’avoir mis suffisamment d’argent de côté pour pouvoir être à l’aise le temps de trouver un emploi sur place. Ce visa vous permettra de travailler en Australie pour financer votre voyage.

la première étape pour préparer son pvt Australie

Working Holiday Visa : check !

Le Permis vacances travail pour l’Australie est très simple à obtenir.

Il suffit de se rendre sur le site de l’immigration du gouvernement Australien et remplir le formulaire 417 dans la rubrique « Apply Now » : http://www.border.gov.au/Trav/Visa-1/417-

 

 

Avant de faire sa demande de visa, il faut s’assurer :

d’avoir un passeport en cours de validité,

d’avoir le montant du visa sur votre compte: $AU440 (soit env. 280€),

de disposer des fonds minimum requis, 3 500€ sur son compte bancaire au moment d’y aller.

Ce dernier dispositif permet à l’immigration Australienne de s’assurer que vous pourrez à minima rentrer en France au lieu de vous retrouver sans le sou en Australie.

Le site est en anglais, mais si je l’ai fait, vous pouvez aussi !

Comptez 20 minutes d’émotions intenses pour faire la demande et quelques heures d’angoisse avant l’arrivée de votre visa par mail (sauf cas exceptionnels de refus, justifiés par l’immigration australienne).

À compter de cette date, vous avez 12 mois pour vous rendre en Australie et faire valoir votre visa.

2. Prévenir de votre départ à l’administration française

 En plus de vos proches, il est préférable de partir en ayant prévenu l’administration française entre autre :
 En premier, prévenez bien votre patron que vous ne serez pas là lundi :). Puis une fois déclaré comme demandeur d’emploi, n’oubliez pas de dire à Pôle Emploi que vous partez. Les droits seront également mis en « pause » si vous en avez, et vous aurez 3 ans maximum pour les reprendre en France.

Le centre des impôts en vous rendant sur place pour expliquer votre situation et vous assurer que vous ne laissez pas de dettes.

La sécurité sociale qui mettra vos droits en « pause » à la date de votre départ. Le relais sera prit par l’assurance santé que vous aurez choisie pour le PVT. Pour nous, c’était Chapka Assurances qui nous a également couvert au retour, jusqu’à réactivation de nos droits français à l’assurance maladie.

Pour votre banque, le mieux est de solder vos crédits quand c’est possible avant le départ. Et pour ne payer aucun frais en France, maintenez vos services au minimum (pas de CB) car vous allez avoir une nouvelle banque, en Australie.

quitter le france pour un pvt australie

Et bonjour l’Australie !

3. Les incontournables papiers

On le sait, la paperasse c’est pas vraiment marrant. Mais là, pas le choix de s’y mettre, faute de quoi vous ne verrez pas de koalas

Si vous n’avez pas encore de passeport et de permis de conduire international, c’est le moment de les demander à votre préfecture. Ils vous les donnerons en échange de quelques photos de vous et de 3 ou 4 signatures en bas à droite. Facile, non ?
Sans oublier de scanner ses documents les plus importants, ou de les prendre en photo en les stockant numériquement.

Une copie numérique est toujours utile !

4. L’assurance voyage

À moins de savoir recoudre une plaie avec des lacets de chaussures ou être capable de s’arracher une dent avec une fourchette, mieux vaut être couvert.

Il va vous falloir souscrire à une assurance santé pour poser le pied sur le sol australien.

Après une étude approfondir du : « laquelle est la meilleure et la moins chère ? », nous avons choisi la garantie complète proposée par « Chapka assurances« . Et notre retour d’expérience est plus que positif ! Lisez ce qu’il nous est arrivé, c’est du vécu !

 

L'assurance voyage qui a permit notre rapatriement

L’assurance voyage qui nous a permit d’être rapatriés d’Australie.

 

5. Les billets d’avion

Il serait peut-être temps de se décider à acheter les billets d’avion maintenant et cesser d’espérer une exceptionnelle baisse des tarifs de la compagnie aérienne (je dis ça pour notre vécu) ! Et voilà… 3 clics plus tard, nous étions les heureux détenteurs de 2 billets « aller simple » pour Perth avec la compagnie Singapor Airlines. Décollage de Paris prévu le 2 juillet 2014 à 12h00… Petit souvenir de ces 3 clics chargés en émotion

C’est à ce moment précis qu’on réalise davantage ce que l’on est en train de faire !

Maintenant que vous savez où et quand vous arriverez sur le sol australien, nous vous conseillons de réserver une chambre dans une auberge ou un hôtel pour 2 ou 3 jours minimum. Ensuite, en fonction du bruit et de la qualité de sommeil, nous avions changé pour un autre établissement mais tout est très prisé. En une semaine, nous avions trouvé Wilson, notre van pour l’aventure.

Vous atterrirez avec plus de 20 heures de vol dans les pattes, vos sacs sur le dos et n’aurez pas du tout envie de courir à la recherche d’un toit pour la nuit. Nous avions choisi d’atterrir à Perth et utilisé Booking.com pour choisir nos premières nuits à l’autre bout du monde.

6. La visite médicale

Rien d’obligatoire là dedans, mais effectuer une visite médicale complète n’est pas une mauvaise idée.

Et pour ce faire, il y a les check-up GRATUITS proposés par la Sécu !

Les yeux, les dents, les oreilles, le sang, etc… Votre état de santé général est testé. C’est toujours mieux de savoir où on en est avant de partir car ça vous laisse le temps de soigner cette vilaine carie avant le grand départ.

Pour l’Australie vous n’aurez pas de vaccin obligatoire autre que ceux qui sont déjà dans votre carnet de santé (que vous pouvez d’ailleurs le laisser en France).

7. Le choix d’une banque australienne

Là encore, le choix de la banque vous appartient. Pour notre part, nous avons pris une banque présente sur tout le territoire australien : la « Westpac Australia ».  

Les dollars australiens de votre PVT

Oh les beaux billets étanches !

Il est vivement conseillé de vos occuper de l’ouverture de compte avant son départ.

Une fois sur place, vous n’aurez plus qu’à aller récupérer votre carte bancaire au guichet de votre choix. Dans le cas contraire, vous risquez de tourner en rond une fois arrivés en Australie sans moyen de paiement ou de payer des charges en utilisant votre carte française.

* Il me semble que désormais, il n’est plus possible d’ouvrir son compte depuis un autre pays. C’est le soucis que nous avions eu avec la Westpac pour notre PVT Nouvelle-Zélande…

Afin d’être encore plus prévoyants, n’hésitez pas à aller échanger quelques euros contre des dollars qui vous dépanneront bien une fois là-bas. Nous avions pris 300$AUS en liquide, le temps de récupérer notre carte bancaire australienne 3 jours après notre arrivée, et c’était suffisant.

8. Le grand ménage avant de partir

Nous avions choisi de ne pas garder d’attache matérielle en France mais certains préféreront tout garder afin de tout récupérer à leur retour. Le temps est donc venu de nous séparer de nos biens matériels: appartement, meubles, électro-ménager, vêtements, bibelots en tout genre, voitures, etc…  en donnant à des amis ou en vendant sur Leboncoin.fr par exemple.

Nous mettions soigneusement l’argent récolté dans la cagnotte Australie.

Pour ceux qui craignent de devoir tout racheter à leur retour, sachez que nous sommes rentrés depuis plus d’un an et nous n’avons quasiment rien racheté pour se focaliser sur l’essentiel (adieu télévision, micro-ondes, congélateur, fer à repasser…). Vous garderez, pour beaucoup, une adresse postale en France (chez des parents ou amis). Faites leur une fleur : résiliez vos cartes de fidélité et autre programme en tout genre.

Il faudra par la même occasion, résilier vos abonnements internet, téléphoniques, mutuelles, assurances, etc… et même si on vous fait croire que vous devez payer vos abonnements jusqu’à la fin de la période de souscription (ex: 3 ans) : c’est faux !

Fournissez leur une copie de votre visa et le tour est joué car les départs à l’étranger sont des ruptures de contrat légitimes.

9. S’équiper pour le voyage

Maintenant que vous avez presque tout vendu, vous devez vous équiper pour l’aventure ! Sacs à dos, chaussures de rando, lampes torches, couteaux suisses, matériel photo, etc… Des séances shopping approximatives guidées par nos futurs « nous » en Australie: « besoin, pas besoin ? est-ce que ça va rentrer dans le sac à dos ? »

Nous pourrions faire une liste d’équipements conseillés mais il y a autant de sacs à dos différents qu’il y a d’aventuriers. La lampe frontale est indispensable et vous allez rire, mais nous aurions aimé penser à prendre… un gant de toilette ! Bien utile pour les rafraîchissements sans douche et surtout introuvable en Australie.

En terme d’équipement photo, nous avons quelques conseils pour le voyage ici.

10. Les applications utiles en Australie

Nous avons testé et approuvé plusieurs applications mobiles durant notre road trip et nous vous conseillons de télécharger les suivantes :

  • Navfree : Une bonne application GPS gratuite. Surtout utile dans les centre-villes. Quand la bonne vieille carte routière devient difficile à suivre.
  • WikiCamps Australia : L‘application indispensable ! Tous les points de campings (gratuits ou non) y sont référencés avec les avis des campeurs. Vous trouverez aussi les points douches et wc. l’achat de l’application est de 5,69€ et vous fera économiser énormément de dollars tout au long de votre aventure.
  • Google traduction : Pas toujours au top mais dépanne bien quand on ne comprend pas un mot ou une petite phrase.
  • Weather Australia : Tout simplement pour savoir si demain vous serez en pull ou en short.
  • Sunrise Sunset : Une super application qui vous permettra de connaître (comme son nom l’indique) les heures de coucher et de lever de soleil de la région dans laquelle vous vous trouver. Idéale pour les amateurs de photos et les amoureux de ces instants magiques dans le désert et sur les plages.

Maintenant vous savez tout ! Il ne vous reste plus qu’à finir vos sacs à dos, et vous équiper d’un grand sourire et de vous mettre à l’heure australienne.

ENJOY YOUR TRIP !!!

se sentir australien durant le PVT

N’en faites pas trop quand même…

Vous êtes prêts ?! Décollage imminent !

AUSTRALIE | Préparer son PVT – Les 10 étapes avant le grand départ